Sac à langer Sac à langer
Vêtements de portage Vêtements de portage
Porte-bébés Porte-bébés
Écharpes Écharpes

Porte-bébé non physiologique, quels sont les dangers ?

Difficile de passer à côté du terme “physiologique” en matière de portage aujourd’hui. Mais que veut dire porte-bébé physiologique ? Y a-t-il un danger à utiliser un porte-bébé non physiologique ? Comment choisir ?

Nous allons répondre à toutes ces questions. 

 

Sommaire : 

 

Que veut dire portage physiologique ?

C’est la façon de porter la plus naturelle possible. Elle respecte la physiologie de bébé. Un bébé n’a pas la même musculature et la même densité osseuse qu’un adulte. Dans un porte-bébé physiologique, cette dimension est prise en compte et prévoit qu’il faille soutenir sa tête et son dos (qui doit être arrondi). 

 

On résume souvent la position physiologique par : des jambes relevées avec genoux au-dessus des fesses en forme de “M”, respect de l’écart des hanches et un dos arrondi. 

 

D’autres critères sont à prendre en compte. D’ailleurs, un porte-bébé ou une écharpe physiologique ne le sera pas si votre enfant n’est pas correctement installé. Veillez donc bien à vérifier les différents critères. 

Schéma de la position physiologique dans un porte-bébé, exemple du HoodieCarrier

Pour en savoir plus sur la position physiologique et ses critères, découvrez : Que signifie portage physiologique ? 

 

Comment reconnaître un porte-bébé non physiologique ?

Plusieurs choses, certains porte-bébés ne sont pas physiologiques et cela se voit très très rapidement. MAIS, certains porte-bébés se disent ergonomiques ou physiologiques lorsque vous en faites la recherche sur internet mais ne le sont pas ! Apprenez donc à les reconnaître facilement :  

  • sur les photos du produit, les jambes du bébé sont droites et ballantes, elles pendent. Cela veut dire que le bassin n’est pas basculé vers l’avant, l’assise n’est pas assez profonde : bébé est soutenu par l’entrejambe 
  • le dos du bébé est droit 
  • le prix est très très attractif (trop) : ce n’est pas toujours le cas mais laisse penser qu’il faut vérifier 
  • vous pouvez porter bébé dans 48 positions (autre que portage ventral, dorsal et pour certains hanche) 

schéma explicatif porte bébé non physiologique VS porte bébé physiologique

Exemple d’un porte-bébé non physiologique VS un porte-bébé physiologique

 

Alors reconnaître un porte-bébé qui n’est pas physiologique c’est bien, mais découvrons ensemble POURQUOI il ne FAUT PAS les utiliser.

 

Quels sont les risques d’un porte-bébé non physiologique pour bébé ? 

Lorsqu’un porte-bébé ne permet pas une position physiologique à votre enfant, voici ce qu’il risque : 

 

Un mauvais développement de la colonne vertébrale 

Soutenu par l’entrejambe, bébé est dans une position verticale alors que ses os ne sont pas encore solidifiés. La colonne vertébrale n’est pas prête à rester droite alors que bébé était dans une position foetale pendant 9 mois. Cela peut donc engendrer un mauvais développement, un retard ou un mauvais emboîtement des vertèbres. 

 

Un risque de dysplasie de la Hanche 

Un terme que vous avez probablement entendu lors de votre grossesse. 

Nous l’avons vu, dans ces porte-bébés les jambes pendent, sont ballantes. Eh bien, cette position défavorise un bon emboîtement des articulations de la hanche. Sur le court terme, cela ne se voit pas car ce n’est pas douloureux pour bébé. Cependant, en grandissant, si l'emboîtement ne s’est pas bien fait, alors votre enfant pourra avoir du mal à bouger ses hanches et des difficultés pour marcher. 

 

Un inconfort pour bébé et vous 

Vous le verrez, bébé peut se mettre à pleurer, s'énerver, s’agiter, montrer des signes d’inconfort et de mal-être. 

Et quand bien même il ne montre aucun signe d’inconfort, les répercussions sur sa santé et son bon développement suffisent à dissuader l’utilisation d’un porte bébé qui n’est pas physiologique. 

 

L’inconfort est également présent pour vous ! Le poids n’est pas réparti correctement ce qui vous causera des maux de dos, raison de moins.  

 

Comment choisir son porte-bébé ?

Vous savez reconnaître les porte-bébés à ne pas utiliser, mais alors lequel choisir ? Eh bien, vérifiez qu’il permet une position physiologique, anticipez vos besoins (positions de portage, âge de bébé), et regardez s’il vous plait esthétiquement c’est plus sympa. Même s’ils sont physiologiques, veillez à bien ajuster la position du bébé. Un porte-bébé physiologique ne l'est plus si bébé n'est pas installé correctement.

 

Comme nous les connaissons et les avons conçus pour permettre une position physiologique à votre enfant, nous pouvons vous présenter nos deux porte-bébés ergonomiques et physiologiques. 

 

Ils sont tous deux en coton certifié Oeko-Tex100 et certifiés sains pour les hanches de bébé par l’Institut International de la Dysplasie de la Hanche. 

 

Ils sauront répondre à vos différents besoins. 

 

Le PhysioCarrier : Plus massif avec des bretelles larges et confortables (rembourrées ++), il sera votre allié pour toutes les situations à toutes les saisons. 

Petit + : il possède une poche qui s’ouvre et se ferme pour aérer le dos de bébé et un miroir pour l’observer lorsqu’il est dans votre dos. 

 

Le HoodieCarrier : Le parfait mélange entre le hoodie pour sa discrétion, le PhysioCarrier pour sa robustesse et son maintien et la sensation de l’écharpe de portage. 

Petit + : une capuche pour bébé, un stylé très épuré

 

Portage ventral, côté et dorsal pour les deux porte-bébés. 

Nos porte-bébés préformés sont utilisables dès la naissance avec un réhausseur et un cale-tête (dans le kit extension, pour permettre la position physiologique) jusqu’à 20 kg. Dès 5 kg sans le kit extension. 

Papa porte bébé dans le porte bébé physiologique PhysioCarrier Papa porte bébé dans le porte bébé physiologique HoodieCarrier
PHYSIOCARRIER

HOODIECARRIER 

 

Ceci pourrait également vous intéresser :